Alonso : Une ‘meilleure course’ au Mexique qu’au Brésil

Alonso : Une ‘meilleure course’ au Mexique qu’au Brésil

Alonso : Une 'meilleure course'

Fernando Alonso pense avoir fait une meilleure course au Mexique qu’au Brésil. Le pilote Alpine F1 avait abandonné à Mexico, mais il estime que sa course y était meilleure vehicle il pense avoir été aidé par la voiture de sécurité à Interlagos.

“Je pense que la meilleure course a été le Mexique. Je n’ai pas fini la course, je sais, mais au niveau de l’exécution, j’étais plus heureux au Mexique qu’ici” a déclaré Alonso, qui est toutefois satisfait de sa course de dimanche. “C’était une très bonne course pour nous. Nous avons choisi une stratégie à trois arrêts.”

“Donc nous n’étions pas synchronisés avec la plupart des voitures. A la fin, le dernier Safety Automobile a un peu remanié la course. J’avais des pneus plus neufs et j’ai pu m’amuser, dépasser Checo, me battre avec Charles. Avec les McLaren hors de la course, ça fait beaucoup de aspects pour Alpine.”

Revenant sur l’incident avec Esteban Ocon samedi, Alonso reconnait pour la première fois publiquement sa responsabilité dans l’accrochage en ligne droite. Il déplore qu’un incident similaire n’ait pas donné de pénalité dans le passé.

“J’accepte celui de la ligne droite, je pense que la pénalité était extrêmement sévère. Nous avons eu exactement le même accident à Portimão avec Kimi [Räikkönen] et [Antonio] Giovinazzi [en 2021], et il ne s’est rien passé. Quand vous n’endommagez pas la voiture… mais je prends la pénalité, je prends la faute pour cela.”

“Cela fait deux ans que c’est propre” avec Ocon

Et de relativiser les tensions avec son équipier : “Ça fait deux ans que c’est propre, on s’est battus dans les premiers tours mais comme on segment toujours ensemble, on se qualifie très bien. En deux ans, nous avons eu un contact. Nous avons récupéré en course tout ce que nous avions fait la veille. Nous essayons de faire le mieux imaginable pour l’équipe.”

Désormais, Alpine va tout faire pour conserver sa quatrième keep au championnat, alors qu’elle possède maintenant 19 aspects d’avance : “Notre principale préoccupation est toujours la fiabilité, cela a été notre level faible.”

“Si vous n’avez que cinq ou six aspects d’avance sur McLaren, tout peut arriver si vous ne terminez pas la course. Maintenant, nous avons un peu plus de marge. Nous voulons toujours les surpasser à Abu Dhabi et terminer dans le high sept ou le high six.”